Journée d’affranchissement des dépenses alimentaires

Faire des courses (image)

Qu’est-ce que votre facture d’épicerie révèle?

La Journée d’affranchissement des dépenses alimentaires tombe le 8 février 2020

La Fédération canadienne de l’agriculture (FCA) a calculé que, le 8 février 2020, un ménage canadien touchant un revenu moyen aura gagné suffisamment d’argent depuis le début de l’année pour payer sa facture d’épicerie pour l’entière année.

Chaque année, la FCA examine la proportion de leur revenu que les Canadiens consacrent à l’alimentation afin d’explorer les changements d’une année à l’autre et d’améliorer la compréhension qu’ont les consommateurs du système alimentaire canadien, de la ferme à la fourchette.

En 2019, les Canadiens ont dépensé 10,9 % de leur revenu disponible à la nourriture contre 11% en 2018, selon les calculs de la FCA qui reposent sur les plus récentes statistiques. Cette année, la Journée d’affranchissement des dépenses alimentaires tombe un jour avant l’année dernière.

Nous sommes fortunés au Canada d’avoir accès à une abondance d’aliments salubres et abordables. Comparés aux habitants d’autres pays autour de la planète, les Canadiens paient moins pour leur nourriture, et le Canada se classe continuellement parmi les cinq pays au monde où l’alimentation est la moins chère.

Quelque chose d’extrêmement important que les consommateurs canadiens peuvent faire pour appuyer les agriculteurs et notre système alimentaire est d’opter pour des produits canadiens à l’épicerie. Les détaillants se basent sur les achats que font les consommateurs à l’épicerie pour recueillir des données sur le marché et pour décider quels produits ils mettront sur leurs étagères. Les décisions des consommateurs se répercutent jusqu’au niveau des fermes.

Méthode de calcul de la date de la Journée d’affranchissement des dépenses alimentaires

Nous calculons la date à laquelle tombe la Journée d’affranchissement des dépenses alimentaires en prenant les dépenses totales que consacrent les Canadiens à la nourriture et aux boissons et en les divisant par le revenu total disponible des ménages canadiens afin d’obtenir un pourcentage. Puis, la FCA se sert de ce pourcentage pour déterminer à quelle journée de l’année il correspond.