Les agriculteurs canadiens souligneront la Journée d’affranchissement des dépenses alimentaires le 12 février

Supporting Content: 

Lisez le document d’information pour plus de détails à ce sujet. 
 
Pour de plus amples renseignements : 
 
Ron Bonnett
Président de la FCA
705-987-3402
Ronbonnet@cfafca.ca
Brigid Rivoire
Directrice exécutive
Télé cell. : 613-715-3113
brigid@cfafca.ca
Janice Hall
Directrice des Communications
613-236-3633, poste 2322
Tél. cell. : 613-883-5859
communications@cfafca.ca
 
 

 

OTTAWA – Les groupes agricoles canadiens célébreront la Journée d’affranchissement des dépenses alimentaires le samedi 12 février, qui correspond à la date à laquelle le consommateur moyen au Canada aura gagné assez d’argent depuis le début de l’année pour payer sa facture d’épicerie pour toute l’année.
 
« Les agriculteurs canadiens sont fiers du rôle qu’ils jouent en fournissant des aliments de haute qualité tout en respectant les normes de salubrité alimentaire, environnementales et de bien-être des animaux les plus rigoureuses, » a déclaré le président de la FCA, Ron Bonnett.

Pour en arriver à cette date, il suffit de faire un simple calcul comparant le revenu personnel disponible des Canadiens et l’argent qu’ils ont dépensé à la nourriture (y compris à des boissons alcoolisées) au cours de l’année précédente. Il s’agit d’une prévision générale du coût de l’alimentation basée sur les statistiques ayant trait aux dépenses de l’année précédente. En 2010, le Canadien moyen a consacré environ 11,9 % de son revenu disponible à de la nourriture.
 
La Journée d’affranchissement des dépenses alimentaires  témoigne de la grande importance que revêtent les agriculteurs canadiens pour TOUS les Canadiens – non seulement en leur fournissant des aliments de qualité, mais aussi sur le marché du travail, puisqu’au Canada, on trouve un emploi sur huit dans le secteur de l’agriculture, ce qui signifie que celui-ci contribue de façon vitale à l’économie de nos communautés rurales. Notre industrie agroalimentaire est un moteur clé de la prospérité socioéconomique du Canada, et les investissements qui y sont faits ont de multiples retombées.

« Nous encourageons les Canadiens à opter pour des aliments canadiens aussi souvent que possible, puisque ces denrées représentent plus que simplement de la nourriture. Ces achats renforcent le secteur canadien de l’agriculture, qui est dynamique et nous fournit des denrées produites localement, et profitent au pays dans son ensemble », a ajouté M. Bonnett. 
 
Du point de vue de la variété et des prix, les achats de nourriture au Canada ont radicalement changé au cours des 30 dernières années. Aujourd’hui, de nombreux aliments sont des produits prêts à manger et à valeur ajoutée. Malgré cela, les dépenses totales consacrées à la nourriture n’ont augmenté que modestement. Or, durant cette même période, la portion des dépenses des consommateurs qui se retrouve dans les poches des agriculteurs est demeuré relativement faible, particulièrement lorsqu’on tient compte des coûts de la production. En effet, au cours des années récentes, les agriculteurs ont eu à gérer leur production tout en faisant face à une instabilité extrême des coûts des intrants comme les combustibles et les engrais.
 
Le revenu qui provient de l’achat de nourriture par les consommateurs canadiens est réparti parmi une grande diversité d’intervenants de l’industrie agroalimentaire ou groupes appartenant à la « chaîne d’approvisionnement ». Ces groupes incluent les agriculteurs, les entreprises de transformation, les fabricants, les distributeurs et les détaillants.

 La FCA a comparé, dans le temps, les prix obtenus par les agriculteurs pour leurs produits et les prix que paient les consommateurs chez les détaillants. Le document d’information renferme plus de détails à ce sujet. 


 
En raison des importantes fluctuations dans les prix des produits de base, accompagnées des exigences changeantes des consommateurs et des préoccupations environnementales, la FCA a ressenti le besoin de créer une Stratégie alimentaire nationale (SAN), projet qu’elle a lancé l’année dernière. Le but de la SAN est de formuler une mission et une vision à long terme qui assurent la présence au Canada d’un système alimentaire durable auquel contribue l’entière chaîne d’approvisionnement. Pour en savoir plus, rendez-vous à l’adresse www.nationalfoodstrategy.ca
 

   

Farm Credit CanadaMeyers Norris PennySygentaCo-operators